Création d'Alif

Assassin's Creed : Brotherhood of Venice est un jeu coopératif pour 1 à 4 joueurs, Nous avions donc besoin de 4 Assassins jouables et nous n'en avions qu'un, le célèbre Ezio Auditore da Firenze.
Nous avons rapidement écarté l'idée qu'Ezio soit incarné par l'un des joueurs, cela aurait sans doute frustré les autres... La meilleure solution semblait alors de créer 4 nouveaux Assassins, une tâche très ambitieuse car ces nouveaux Assassins deviendraient alors "canon" (ils seraient officiellement intégrés à la franchise).
Grâce à notre proximité avec Ubisoft, nous avons quand même tenté le coup, et ça s'est si bien passé, que nous en avons ajouté 4 de plus pour l'extension Roma, donc nous avons créé 8 nouveaux Assassins au total ! Nous en avons profité pour créer non seulement des personnages italiens, mais aussi d'autres venus d'horizons divers, tout en assurant un bon équilibre entre les personnages masculins et féminins.

Astuce : Saviez-vous qu'il est possible d'échanger les Assassins du set de base avec ceux de Roma ? Avez-vous essayé de créer un groupe Assassin entièrement féminin ?

Aujourd'hui, nous allons vous dévoiler le processus de création de l'un d'entre eux : Alif (de l'extension Roma)...

Briefing

Tout commence par un brief de Fabrice Lamidey. Ce brief doit ensuite être approuvé par Ubisoft avant d'aller plus loin. Vous allez donc en apprendre davantage à propos de cet Assassin !

Alif est un Assassin jeune et impétueux. Il a grandi dans un petit village côtier de ce qui sera plus tard connu sous le nom de Maroc. À l'âge de 6 ans, il a été kidnappé par un équipage de pirates. Immédiatement mis au travail comme garçon de cabine, il a appris à vivre en mer à la dure alors que son navire et son équipage parcouraient la Méditerranée. À la suite de ces années difficiles au sein d'un équipage de pirates impitoyables, Alif est devenu fort, impulsif et audacieux.

À 17 ans, lui et son équipage ont attaqué un cargo vénitien naviguant vers Constantinople, du moins le pensaient-ils. Il s'agissait en fait d'un leurre rempli de soldats vénitiens et d'un capitaine du Doge.

Alors que ses camarades pirates étaient exécutés pour faire un exemple, il réussit à s'échapper et à bloquer le capitaine dans un filet de pêche. Bien que ce dernier aurait facilement pu tuer Alif, il a vu la rage dans ses yeux et sa soif de liberté. Il savait alors qu'il pouvait le canaliser à travers la Confrérie des Assassins. Il a épargné la vie d'Alif, a commencé à le guider et l'a finalement présenté à la Confrérie à Rome, où Alif est maintenant une recrue prometteuse.

Il est très musclé, surtout du torse et des bras, ayant été rameur et marin. Il a les cheveux noirs bouclés et une longue barbe noire qui le fait paraître plus vieux qu'il ne l'est.

Il a gardé son allure de pirate et porte un pantalon bouffant, un turban à plumes, une longue cape avec un haut à capuche et des chaussures souples. Il a une tunique avec une large ceinture en tissu maintenue par une boucle avec un symbole d'Assassin. Il porte deux brassards couvrant ses avant-bras, inscrits avec la devise des Assassins en arabe.

Ensuite, nous rassemblons quelques références visuelles. En voici quelques unes:

La plupart du temps, on trouvait des références de poses sur Internet ou alors on créait la pose avec un petit mannequin en plastique. Parfois, on prennait des photos de personnes travaillant au bureau. Ici, Sébastien Bizos de l'équipe Scorpion Masqué (on partageait le même bureau avant le Covid).

Illustration

Emile Denis se lance alors dans la conception d'Alif. La première pose (ci-dessous) n'était pas correcte car le personnage tenait à peine sur la carte.

 

Scuplture et peinture

Ensuite, Edgar Skomorowski commence à sculpter la figurine :

Et voici le résultat final (modèle en résine), peint par le talentueux Angel Giraldez :