Assassin's Creed: Brotherhood of Venice Post Mortem - Ce qui s'est mal passé partie II

CE QUI S'EST MAL PASSÉ: 2. COVID & FRET

Lorsque nous avons ouvert le Pledge Manager en 2019, avant le COVID, le coût total du fret pour Assassin's Creed était estimé à 34 500 $ (tous les montants de cet article sont en dollars US).

En avril 2021, le nouveau devis est passé à environ 105 000 $. Nous nous sommes alors engagés à absorber le surplus de 70 500 $ (105 000 $ - 34 500 $), étant conscients que nous ne ferions aucun profit sur les ventes Kickstarter, mais aussi que nous perdrions de l'argent. A cette époque, les conteneurs étaient toujours en Chine en attente d'expédition et chaque jour les prix du fret ne cessaient d'augmenter. Nous n'avons alors eu d'autre choix que de demander la participation de nos contributeurs...

Nos jeux ont transité entre juin et août 2021.

En tant que petite entreprise, ça a été une période très stressante. Nous avons été durement touchés car la boîte du jeu était si grande qu'il a fallu 9 conteneurs pour toutes les déplacer. Nous avons été l'un des premiers éditeurs à demander de l'argent supplémentaire à cause du COVID et vous ne voulez pas être le premier dans cette situation !

Par loyauté vis-à-vis de nos contributeurs, nous avons immédiatement proposé de rembourser intégralement les contributeurs qui seraient dans l'impossibilité ou qui refuseraient d'effectuer un paiement supplémentaire. Nous perdrions alors environ 15% des frais de Kickstarter, du Pledge Manager et des plateformes de paiement. Que se passerait-il si trop d'entre eux choisissaient cette option ?!

Au moment où j'écris cet article, 141 personnes sur plus de 7 000 ont demandé un remboursement, soit environ 31 500 $ remboursés au total. Et nous avons vu un énorme soutien de la part des autres, comme de nous demander d'annuler leur engagement sans demander de remboursement. Nous avons été vraiment émerveillés par une telle bienveillance ! Le soutien de médias tels que Quackalope et Boardgame Co a probablement beaucoup aidé aussi. Merci à tous!

Aurions-nous pu faire quelque chose pour empêcher que cela se produise ou même pour réduire l'impact de la COVID ? Je ne pense pas. Certaines personnes pensent que faire fabriquer les jeux en Europe ou en Amérique du Nord aurait empêché cela et dans certains cas, c'est peut être vrai. Mais quand on crée des jeux hors normes et avec des figurines en plastique, il n'y a pas d'autres options que la Chine : ils sont beaucoup plus ouverts pour créer des éléments personnalisés pour nos jeu et toutes les pièces en plastique (dés, figurines, socles, etc.) sont fabriquées là-bas. Si vous faites des jeux de cartes ou en cartons, oui, c'est une option... à condition qu'il y ait de la place pour vous car de nombreux éditeurs ont eu la même idée.